La carte plastique hier, aujourd’hui ... et demain ?

Impossible de parler de la carte plastique sans y associer la carte à puce.
Et ce n'est pas une histoire récente lorsque l'on sait que la toute première carte (en bakélite) à mémoire est attribuée à un ingénieur Anglais dans les années 1947 !
Cependant, tout le monde s'accorde sur le fait que le véritable avènement de la carte à puce peut être associé à l'inventeur génial Roland Moreno qui est l'un des inventeurs de cette révolution technologique en 1974. Il n'est pas le seul mais le plus connu.
On estime qu'en 2011, 6.3 milliards de cartes à puces ont été produites, 9 milliards en 2015.
En 2020, environ 11 milliards de cartes à puces ont été livrées dans le monde ce qui reste considérable.
Dans ce décompte, il manque les cartes à pistes magnétiques largement utilisées comme cartes de paiement dans un très grand nombre de pays comme par exemple au Etats Unis d'Amérique. La production de cartes à piste a longtemps été supérieure à celle de sa nouvelle concurrente en raison de sa simplicité de conception et de son coût modique. Son principale désavantage : un manque important de sécurité contre la fraude.
Malgré cet écueil, pendant longtemps en France, patrie de la carte "intelligente", ce n'était pas la puce qui était utilisée pour les fonctions essentielles d'une carte de paiement mais la piste présente au verso de chaque carte ! Cela a engendré pléthore de fraudes par simple copie. Une des raisons étant que les lecteurs des distributeurs automatiques bancaires n'étaient pas adaptés à la lecture des puces...
En ce qui concerne le morceau de plastique au format CB uniquement imprimé, il est apparu bien avant cette innovation pour un usage publicitaire.
Depuis les années 1960 le marché de la carte plastique imprimée sans technologie a suivi cette tendance exponentielle.
Au niveau mondial, le marché est toujours en croissance, même si elle s'est tassée depuis quelques années de par l'arrivée de la dématérialisation et plus récemment, par la crise sanitaire et maintenant par la hausse du coût de l'énergie.
Malgré ces facteurs pénalisants, globalement le marché résiste et se porte encore plutôt bien.

En effet, la carte plastique au format carte bancaire est un outil polyvalent, largement utilisé dans de nombreux domaines de la vie courante.
Son utilisation est très répandue pour différents usages tels que le marketing, la publicité, l'administration, la vie sociale, la sécurité, le contrôle d'accès et le transport.
En ce qui concerne le marketing et la publicité, même si aujourd’hui leur volume semble sensiblement diminuer, les cartes plastiques imprimées offrent une excellente opportunité aux entreprises pour promouvoir leurs produits et services.

Les cartes de fidélité, par exemple, permettent aux clients de bénéficier de réductions, de promotions spéciales ou de points de fidélité pour encourager leur fidélité à une marque ou un magasin. Ces cartes non dématérialisées peuvent être personnalisées avec le logo et les couleurs de l'entreprise, ce qui renforce la reconnaissance de la marque et crée une relation plus étroite avec les clients. Les cartes de fidélité peuvent également servir à collecter des données sur les habitudes de consommation des clients et à personnaliser les offres en conséquence.

Dans le domaine de l'administration, les cartes plastiques sont utilisées pour l'identification des individus. Que ce soit pour les employés dans les bureaux, les étudiants dans les écoles ou les membres d'une administration, les cartes d'identification permettent de garantir l'authenticité des personnes et de contrôler leur accès à certaines zones ou services restreints. Ces cartes peuvent être dotées de technologies avancées telles que les puces électroniques ou les QR codes pour accéder à des informations spécifiques ou pour une utilisation sécurisée.
Sur le plan de la vie sociale, les cartes plastiques sont couramment utilisées comme cartes de membres dans les clubs, les associations sportives ou les centres de Fitness.
Elles permettent aux adhérents d'accéder à des installations spécifiques, d'obtenir des avantages exclusifs et de créer un sentiment d'appartenance à une communauté.
En termes de sécurité, les cartes plastiques au format carte bancaire sont souvent utilisées pour contrôler l'accès à des zones restreintes ou pour effectuer des paiements sécurisés. Les cartes d'accès utilisées dans les entreprises, les hôtels ou les complexes résidentiels permettent de contrôler les entrées et les sorties des personnes autorisées.
Quant aux cartes de crédit et de débit, elles facilitent les transactions financières en garantissant un niveau élevé de sécurité grâce aux technologies de cryptage des données.
En ce qui concerne le transport, les cartes plastiques sont devenues courantes pour les systèmes de transport en commun. Dans de nombreuses villes, les cartes sans contact et rechargeables sont utilisées pour permettre aux voyageurs de payer leurs trajets.
Cela facilite la circulation et réduit l'utilisation de billets papier, offrant ainsi une solution plus pratique et respectueuse de l'environnement.

Révolution technologique et adaptation de la carte au format CB :

Depuis plusieurs années, la tendance à la dématérialisation associée à une prise de conscience environnementale fait que l'univers des cartes plastiques imprimées est en pleine évolution.
Malgré ces deux principaux facteurs, ces cartes, sont toujours utilisées dans de nombreux secteurs tels que les cartes de fidélité, les cartes d'identification, les cartes cadeaux, les cartes de membres et les cartes publicitaires. En définitive, elles restent toujours très populaires.
De plus, certaines applications sont plus adaptées à l'utilisation d'une carte réelle qu'à une carte virtuelle... Pour la sécurité : dans le domaine bancaire, l’alliance d’une carte physique personnelle et sécurisée associée à un environnement informatique externe renforce le risque contre la fraude. Pour le contrôle d’accès, une carte physique permet un contrôle visuel même si le réseau informatique est défaillant ou inexistant. Dans le marketing : certaines grandes enseignes continuent à proposer des cartes de fidélité plastique. Une raison peut être la typologie de leur clientèle. En effet, certaines personnes utilisent peu le smartphone par manque de moyens, de connaissance ou d’engouement pour la technologie.
Ces quelques exemples ne sont pas exhaustifs...
La dématérialisation n’est pas pratique, adaptable et utile pour tous les usages de la carte.

Environnement et écologie :

Avec la prise de conscience grandissante de l'importance de l'écoresponsabilité, de nouvelles matières sont en train de remplacer le PVC qui était traditionnellement utilisé pour la fabrication de ces cartes.
Les cartes plastiques imprimées au format carte bancaire ont été largement adoptées par les entreprises à travers le monde pour leurs nombreuses qualités.
Elles sont durables, résistantes à l'eau et aux chocs, et offrent une surface lisse et brillante qui favorise l'impression de haute qualité.
De plus, elles sont faciles à transporter et à stocker, ce qui en fait le support idéal pour les diverses utilisations mentionnées précédemment.
Pourtant, le PVC qui compose ces cartes n'est pas biodégradable et pose un problème environnemental.
Le PVC est fabriqué à partir de produits chimiques nocifs pour l'environnement, et sa décomposition est très lente, ce qui signifie qu'il reste dans la nature pendant des centaines d'années.
De nombreux acteurs de l'industrie des cartes plastiques sont donc à la recherche de solutions écologiques pour remplacer le PVC et réduire l'impact environnemental de ces cartes. Il est important de préciser que le PVC est recyclable ce qui annule une bonne partie des critiques précédentes. Il peut être utilisé un grand nombre de fois sans détérioration de ses qualités intrinsèques. Nous proposons d'ailleurs des cartes plastique en PVC recyclé.
Heureusement, de nouvelles matières écoresponsables ont vu le jour ces dernières années ! Parmi elles, on retrouve notamment le PET, l'APET, le PLA et le bioplastique.
Ces matériaux offrent des alternatives plus respectueuses de l'environnement que le PVC. Le PET, un type de plastique recyclable, est l'un des matériaux les plus utilisés en remplacement du PVC. Il est apprécié pour son aspect transparent et sa facilité de recyclage. L'APET, une variante du PET, offre quant à lui des caractéristiques similaires, mais avec une résistance accrue. Le PLA, fabriqué à partir de plantes comme le maïs ou la canne à sucre, est biodégradable et compostable, ce qui en fait une option idéale pour les entreprises axées sur la durabilité. Enfin, les bioplastiques sont des matériaux fabriqués à partir de ressources renouvelables, tels que les algues ou les bactéries, qui se décomposent rapidement dans l'environnement.
Ces nouvelles matières écoresponsables permettent de produire des cartes plastiques de haute qualité tout en réduisant l'impact sur l'environnement.
Elles sont souvent utilisées dans des programmes de cartes de fidélité ou de cartes cadeaux, où l'image de marque responsable et durable est essentielle.
L'avenir des cartes plastiques imprimées au format carte bancaire est donc prometteur grâce à l'introduction de ces nouvelles matières écoresponsables. Les entreprises ont maintenant la possibilité de combiner qualité, durabilité et respect de l'environnement dans leurs campagnes de fidélité, de cadeaux ou de promotion.
Avec une prise de conscience croissante des enjeux environnementaux, il est devenu essentiel de proposer des solutions plus respectueuses de la planète, et les cartes plastiques imprimées ne font pas exception à cette règle.
Voilà pourquoi PSICOM est engagée dans cette voie et propose plusieurs matières alternatives pour la fabrication de ses produits.
Vous pouvez choisir une carte en papier rigide FSC, un badge carton compostable, une carte en Polyester (PET), une carte en Bio PVC, en PET-G ou même en Bois.
Il est bon à savoir que toutes les cartes, et quelque soit leur matière, sont désormais recyclables grâce à des entreprises comme TerraCycle.
Cette société propose des boîtes Zéro déchets spécial cartes, badges plastiques et accessoires cartes. Il suffit de choisir la boîte appropriée en fonction de la matière des cartes ou des badges. Sur notre site, nous allons bientôt promouvoir ces produits en rapport avec notre activité.

En conclusion, les cartes plastiques au format carte bancaire ont trouvé leur place dans de nombreux domaines de la vie courante. Leur polyvalence, leur durabilité et leur capacité à être personnalisées en font un outil incontournable pour le marketing, la publicité, l'administration, la vie sociale, la sécurité, le contrôle d'accès et le transport.
Avec les avancées continues dans les nouvelles technologies, les matériaux écoresponsables et les acteurs des filières de recyclage, l'avenir des cartes plastiques reste prometteur, tant sur le plan de leur utilisation que de leur impact environnemental.